Le DGB exige une meilleure protection de la maternité


La DGB exige une meilleure protection de la maternité: les normes de l'Organisation internationale du travail doivent également s'appliquer à l'Union européenne.

"Nous appelons les parlementaires allemands au Parlement européen à utiliser leurs votes pour aider à une meilleure rupture du congé de maternité: ils devraient se joindre à l'appel pour prolonger le congé de maternité de 14 à 18 semaines", a déclaré lundi la vice-présidente du DGB, Ingrid Sehrbrock. Berlin, à l'occasion du prochain vote au Parlement européen pour réviser la directive sur la protection de la maternité. Les amendements actuels de la commission de l'emploi à un congé de maternité de 18 semaines sont un compromis correct et nécessaire qui soutient la proposition de la Commission européenne.

«Si le réglage ne fonctionne pas maintenant, le problème est mis en veilleuse. C'est irresponsable », a déclaré Ingrid Sehrbrock. Une période de protection de 18 semaines correspond à la norme de l'Organisation internationale du travail (OIT) à Genève, qui est en vigueur depuis 2000. Avec cette étape, l'Europe apporterait enfin l'ajustement nécessaire à cette norme minimale. Une telle expansion n'aurait d'impact que dans quelques pays européens, car les délais dans de nombreux pays sont déjà supérieurs à 14 semaines (par exemple en Espagne, en France). L'Allemagne serait directement touchée et devrait repousser ses délais de quatre semaines. La DGB suppose que la mise en œuvre nationale de cette nouvelle norme se ferait en conjonction avec le financement par répartition en Allemagne et n'entraînerait donc aucune détérioration financière pour les femmes.

«En cette période de controverse intense sur l'évolution démographique, l'amélioration de la protection de la maternité en Europe est un signe clair de progrès en matière de droit social et du travail en Europe, qui doit être lié au renforcement de la division partenariale du travail et du temps familial dans les familles. La révision du congé parental européen, qui a eu lieu l'année dernière, offre amplement l'occasion de mettre ces aspects en cohérence dans la mise en œuvre nationale », poursuit Ingrid Sehrbrock. Le dernier congrès fédéral du DGB en mai 2010 s'était clairement positionné dans cet esprit après des discussions engagées. (pm, 18 oct.2010)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: رقية شرعية قوية جدا لثبيت الحمل ومنع الاسقاط وحفظ الجنين مكررة 3 مرات


Article Précédent

Médecine naturelle: quels médicaments à base de plantes fonctionnent?

Article Suivant

Chercheur: Une nouvelle substance peut protéger contre les moustiques